AddRetour au portfolio

À proposAdd

Un Mani autour du monde

Trolltunga

Bergen, Norvège - 25 août

Retour très tard hier soir sur Bergen après une grosse journée de randonnée. Il est 23h30 quand j’arrive à l’auberge, c’est pourquoi le billet est posté ce matin. Mais passons, j’ai pas mal de choses à vous raconter aujourd’hui.

Levé très tôt hier matin, 6h30. Tim et moi avons toujours prévu d’aller voir la Langue du Troll, un rocher assez connu s’avançant au dessus du vide à 1250m d’altitude. Il y a 3 heures de route pour y aller, c’est pourquoi nous avons décidé de partir pas trop tard.

Après un bon petit déjeuner, salé pour lui, sucré pour moi, nous prenons la route. Le temps est mitigé et il est prévu un peu de pluie dans la journée. 40% de précipitations annoncé, on croise les doigts.

Après environ 1h de route nous croisons un auto-stoppeur sur le côté. Il n’a pas de pancarte mais je décide de m’arrêter pour voir où il se rend. Je vais à Voss ! Ah mince nous on va plutôt vers le sud. Arf. Il nous dit qu’en fait il essaie d’aller à Trolltunga. Aaaah mais nous aussi ! Bah vas-y monte ! D’où tu viens ? France ! Aaah génial ! Moi c’est Maël, ou Mani si tu préfères. Et toi ? Nicolas. Et bah en voiture Nico, allons-y !

Petites présentations de mes compères pour la journée. Les photos ont été prise après la balade, en fin de journée.

IMG_1940-2

Tim est donc Canadien, de Calgary. Il a 23 ans et a fini ses études avant l’été. Il a tout d’abord commencé à étudier la Biologie, pour ensuite se tourner vers la Géologie. Avant de venir en Norvège, où il est arrivé l’avant veille, il s’est rendu en Islande. Il compte rester encore quelques jours ici, puis il redescendra en train jusqu’à Copenhague puis l’Allemagne du nord, Amsterdam, la Belgique et enfin Paris. Pour ensuite retourner en Allemagne avec des amis participer à l’Oktoberfest (BIÈÈÈÈRES).

IMG_1941-2

Nicolas est Français, originaire du Jura. Il a effectué l’examen pour devenir guide de moyenne montagne mais a finalement décidé de ne pas persister dans cette voie et il est aujourd’hui maçon. Il est en Norvège depuis mardi dernier tout comme moi, mais lui a commencé par le nord pour ensuite descendre vers le sud. Il était il y a quelques semaines en Irlande avec sa copine. Il est aussi très souriant et très altruiste. Si tu me lis, je te conseille de continuer dans la voie de guide de montagne, je pense que ça te correspondrait parfaitement !

IMG_1894-2

Après avoir pris un ferry nous passons devant une immense cascade, on s’arrête donc pour prendre quelques photos. Une heure et demi plus tard nous arrivons au parking de Trolltunga. Il est annoncé 8h à 10h de marche aller-retour. La dame au guichet pour payer le parking m’annonce que si nous ne sommes pas arriver en haut à 16h on devrait considérer de redescendre car il fait nuit assez tôt par ici. Il est 12h, ma seule inquiétude est d’avoir un ferry au retour pour pouvoir retourner à Bergen. L’idée est donc de ne pas trainer sur le chemin.

La rando commence très fort avec un gros dénivelé de 400m étalé sur 1km. C’est un escalier construit avec de gros rochers, on se demande bien comment ils ont pu construire tout ça. Tim avance vite, Nicolas a un rythme plus lent derrière mais très régulier. Moi je suis au milieu à cracher mes poumons. Il faut avouer que j’ai un peu de mal sur cette première partie. Nous arrivons en haut de la montée. Ouf, de but en blanc 400m de dénivelé sans échauffement c’était pas facile.

On continue d’avancer sur un très joli plateau, il y a ici des maisons, je me demande si des gens viennent passer des vacances ici, ou si c’est seulement pour les bergers. Il n’y a néanmoins pas de pâturages à l’horizon, je ne sais pas trop quoi en penser.

IMG_1897-2

IMG_1900-2

Allez on traine pas, il y encore beaucoup de kilomètres, nous en avons franchi 3,5, il en reste encore au moins 8. Je me sens un peu mieux, la montée est moins raide. On avance à un rythme assez soutenu, Tim ouvrant toujours la marche.

IMG_1904-2

IMG_1908-2

Il y a beaucoup de vent en haut du col, et nous n’avons pas encore mangé. On trouve donc un coin quelque peu abrité pour casser la croûte. Encore une fois on perd pas de temps, la salade est avalée vite fait, personne ne parle. On repars après 20 minutes.

Les paysages sont superbes, il y a ici de la neige qui persiste toute l’année, le chemin passant quelques fois au milieu de névés.

IMG_1913-2

On accélère encore le rythme. Cette fois je me retrouve devant, quelque fois rejoint par Tim. Nicolas est toujours un peu derrière avec un rythme lent mais toujours aussi efficace. Faut dire aussi que lui il porte tout son barda.

IMG_1916-2

Il fait assez froid, je n’ai pas pris de coupe-vent (oui Maman je sais). Du coup je m’arrête le moins souvent possible histoire de ne pas attraper un rhume.

On arrive finalement en haut vers 15h30. On a monté tout ça en 3h30. On est assez fier de notre temps.

Le rocher est très impressionnant. Je me sens d’ailleurs pas très à l’aise à l’arrivée, une petite réminiscence de vertige paternel. J’hésite même à me rendre sur le rocher pour me faire prendre en photo. Il y a un peu de monde, mais rien comparé à Preikestolen. Les gens font la queue pour se faire tirer le portrait. Un à un, ou en couple, voire à trois. Chacun demandant à son ami plus haut si « c’est bon tu as pris la photo ? », « et tu as réussi à m’avoir quand je sautais » ? Non, bon, 1, 2, 3 ! Roooh, bon on recommence.

IMG_1919-2

Bon je décide quand même d’aller sur le rocher, ça aurait été dommage de venir jusqu’ici et ne pas en profiter un minimum. D’ailleurs le malaise est passé, ça va mieux.

IMG_1925-2

Très bien, on ne reste pas très longtemps en haut. Ce n’est pas qu’il fait froid, mais si je veux avoir un ferry il ne faut pas perdre trop de temps. De toute façon la descente sera certainement bien plus rapide. Elle l’est effectivement, on ne s’arrête d’ailleurs presque pas, ou tout juste pour boire un petit peu.

IMG_1936-2

Arrivée au col, la pluie s’invite à la fête. Bon, mieux vaut maintenant que pendant la montée. Il a aussi d’énormes moustiques, bien plus gros que leurs cousins français, je me fais d’ailleurs piquer plusieurs fois.

La dernière partie est aussi éreintante qu’à l’aller, les jambes font mal, les pieds également. Nous avons hâte d’arriver en bas. C’est à ce moment là que mes chaussures de marche décident de rendre l’âme. Ah mince, j’avais pas prévu ça. La semelle de la chaussure gauche s’est complètement décrochée. Je crois que je vais être obligé d’aller en acheter d’autres si je ne veux pas finir le voyage seulement avec mes baskets. Peu pratique en montagne, les baskets.

OUF, on est en bas, pas fâché d’être arriver. Après une petite pause méritée, on repars en voiture. Je vais déposer mes deux compagnons à la première petite ville où ils s’arrêteront pour dormir.

Tim va demander au SPAR du coin si il y a un camping à proximité et ressort avec trois bières. Ah le coquin. On s’installe sur un banc pour célébrer cette belle journée. Il est déjà 19h. On s’échange nos mails, je leur donne l’adresse du blog, on se dit au revoir, « stay in touch », et bon voyage ! Et tout ça avec le sourire !

Et puis, dans cette même ville, alors que je suis de nouveau seul, je croise deux filles avec une pancartes Bergen. Ahaha, vous allez à Bergen ? Et bien montez alors !

On taille la discute dans la voiture. Christina et Kathrin, allemandes, toutes deux faisant des études de … graphic design ! Et oui ça ne s’invente pas. Elles étaient toutes les deux en Suède il y quelques jours. On apprends rapidement à se connaître. Pour leur part, elles ont dormi la veille en haut de Trolltunga, sous la tente et dans le froid. Elles prient pour pouvoir avoir une douche ce soir. Je leur dit que je vais dormir dans une auberge de jeunesse. Espérons qu’il y aura deux lits pour elles à l’arrivée.

On arrive au ferry, mais on le voit partir au loin. Mince il va falloir attendre qu’il revienne de ce côté. Enfin c’est pas non plus si mal, cela nous donne l’occasion d’admirer le superbe couché de soleil.

IMG_1966-2

IMG_1970-2

On reprend la route, il fait nuit. Le trajet est assez long, je suis crevé et je n’ai pas mangé, et nous devons patienter encore pour cause de travaux dans les tunnels avant Bergen.

Nous arrivons finalement à l’auberge vers 23h30. Tous les magasins sont fermés, je mange donc le peu de pain qu’il me reste et deux cookies. Une bonne douche brulante et au lit, le sommeil ne met pas longtemps à venir.

Demain (aujourd’hui donc) ce sera une journée plus tranquille. Le temps n’est d’ailleurs pas au beau fixe, de la pluie et du vent. Tant mieux, je vais prendre mon temps pour me rendre à Flåm. Il y a 4h de route. L’auberge est, semble-t-il, pas loin du fjord. On verra ça ce soir.

3 commentaires pour “Trolltunga”

  • Tout cela a l’air sympa et je te suis avec attention. Bonne continuation et n’oublie pas d’acheter des chaussures solides

  • Un si beau coupe-vent !

  • Greetings from Germany 🙂 Where is your next trip going? If you want to visit germany in the future, please let us know, we can take you by car and show you some places 😀

    Greetings,
    the two girls you took from odda

Commenter