AddRetour au portfolio

À proposAdd

Un Mani autour du monde

Le Lysefjord

Près de Jørpeland, Norvège - 21 août

Programme du jour : visiter le Lysefjord. Réveil de nouveau bien matinal. Je me reconnais plus. Première chose importante à faire pour aujourd’hui : trouver ce que je dois mettre dans le réservoir de cette voiture ! En ouvrant le clapet pour mettre l’essence je vois écrit « Unleaded fuel only ». Rapide recherche sur le net. Du sans plomb ! C’est du sans plomb ! Hourra me voila soulagé, je n’aurais pas à appeller l’agence de location.

Je check rapidement l’itinéraire sur Google Maps. Ça me semble correct. Mais au moment de partir, voila que le GPS de la voiture décide de me faire prendre un ferry directement à Stavanger, au lieu de faire le tour par le sud et de ne prendre seulement qu’un bac. Bon très bien. N’arrivant pas à retrouver le trajet proposé par Google Maps, je décide de tester le ferry. J’arrive, je me met dans la ligne. Je vais à l’intérieur pour payer. Ah oui désolé, mais il faut réserver 2h à l’avance. Mince alors, j’avais pas pensé à ça. Bon pas grave. Je me dépatouille avec le GPS pour retrouver le même itinéraire que Google Maps. Et c’est parti.

Je dois prendre un bac pour traverser le fjord (pas le Lysefjord, mais son voisin, dont je ne trouve pas le nom), première vue splendide. L’occasion est parfaite pour prendre la première photo de la journée.

IMG_1670-2

Direction Preikestolen, la célèbre falaise surplombant le fjord. Je passe devant un camping que j’avais repérer préalablement. J’en profite pour réserver un emplacement pour ce soir et pour le lendemain. J’ai décidé de rester deux jours dans le coin, et de me balader un peu autour du fjord. Très bien, le camping est pas cher (à peine plus que la veille et sensiblement le même prix qu’à l’auberge) et tout équipé encore une fois.

Allez, je repars en voiture jusqu’au début de la balade du jour. Hmm il y a l’air d’avoir déjà pas mal de monde au parking. On verra bien.

Un panneau indique deux heures de montée et deux heures de descente. La même durée pour la montée et la descente ? Ça m’étonne un peu, mais soit.

Je me rends vite compte qu’effectivement c’est un coin prisé par les touristes. Nous sommes très nombreux à vouloir aller voir la falaise. Pas grave, demain j’essaierai de trouver une balade moins bondée.

IMG_1681-2

Je monte, je monte. J’y arrive mieux que ce que je m’attendais. À mi-parcours le chemin passe au bord d’un petit lac de montagne fort joli. Difficile de prendre une photo sans tous les touristes. Enfin bon, au fond, moi aussi j’en suis un, de touriste.

IMG_1687-2

Il ne reste pas beaucoup de kilomètres avant la falaise. Je continue. Au détour d’un virage, ça y est je vois le fjord. Encore quelques mètres et j’arrive en haut. Beaucoup de vent, beaucoup de monde.

IMG_1694-2

J’en connais un qui n’aurait pas aimé ça, mais alors pas du tout. Le vide est juste à côté, les gens se penchent par dessus le bord, ou bien s’allongent la tête au dessus du vide. C’est franchement impressionnant. Là par contre, impossible de ne pas avoir la foule sur la photo.

IMG_1699-2

IMG_1719-2

Je reste un peu en haut, mais le vent me force à redescendre assez rapidement. Je me pose un petit peu pour manger un léger goûter en observant le paysage.

IMG_1733-2

C’est l’heure de se rentrer. Au final, 1h30 de montée, 1h de descente. En fait ils ont du caler leur prévisions sur le rythme de Maman Racapé. Je comprends mieux.

Je vais en ville pour m’acheter le repas du soir et rentre au camping. Une bonne douche brulante. Je vais bien dormir ce soir.

4 commentaires pour “Le Lysefjord”

  • Il n’aurait pas aimé et aurait dit : « fais pas de conneries mon fils. Je t’e prie, si tu peux éviter de te tuer ce serait bien »…

  • C’est parce que ce jour là elle avait oublié ses bâtons de marche.

  • Je suis jaloux de tes photos mon frère! Elles sont exceptionnelles! Continue de bien profiter et nous on continuera à te lire! Grosses bises

  • Splendide les paysages ! Très joli photos par ailleurs 😉

Commenter