AddRetour au portfolio

À proposAdd

Un Mani autour du monde

De Jørpeland à Bergen

Bergen, Norvège - 23 août

La nuit dernière fut très fraiche, la température a chuté et je me suis emmitouflé dans mon duvet. Cela à eu au moins un côté positif, je n’ai pas tardé à me lever, même si j’avais pensé à mettre un réveil. Levé tôt donc, 7h30, pour pouvoir arriver pas trop tard à Bergen et avoir le temps de visiter un peu la ville en fin d’après-midi. On verra ça à l’arrivée si tout se passe bien.

Je prends donc la route dès 9h. Aujourd’hui il y aura un bac et deux ferries. Il fait grand beau, pas un nuage à l’horizon. Un peu dommage que la journée d’hier et d’aujourd’hui n’est pas été interchangées, mais tant pis, c’est la vie.

Je roule je roule. La route passe par de nombreux tunnels et ponts pour traverser les différents bras de mer. Et quand je dit tunnels c’est pas n’importe quoi. Pente à 10% pour s’enfoncer sous la mer, puis montée au même pourcentage pour en ressortir. Ça rigole pas.

Je prends le premier ferry, le prix est pas exorbitant, mais pas non plus riquiqui. Et puis on a pas vraiment le choix. Sinon c’est à la nage la traversée.

IMG_1800-2

Au passage, petit point sur les autoroutes Norvégiennes. Entendez par autoroutes une voie rapide à 80km. Ici il n’y a pas de péages. Côté positif c’est qu’il n’y a pas d’interminables files pour passer le péage comme on peut en voir en France. On passe simplement sous un portique qui détecte le boitier collé au pare-brise. Un peu comme le télépéage. Par contre, je ne comprends pas comment ça se passe pour les personnes qui n’ont pas le petit boitier. Si tu passes en dessous et que t’a pas ton boitier, tu te fais rattraper par la police ? Ou alors c’est peut-être simplement une amende à la clé dans ta boîte aux lettres comme pour les radars automatiques. Au final y’a des bons et des mauvais côtés.

Je commence à avoir faim et décide de m’arrêter dans un village au bord de la voie rapide. Je vois sur le GPS qu’il y un lac tout proche et je décide donc d’aller manger au bord. J’arrive sur un petit port, je me gare, m’installe et commence à manger. J’observe un autochtone garer son bateau quand arrive à monsieur à grosse bedaine vers moi. Il me parle en Norvégien, je ne comprends toujours rien (pas évident d’apprendre le Norvégien en quelques jours), et il me dit finalement que je peux pas manger ici. Ah ? Ah bon ? Pourtant j’ai pas l’impression de déranger qui que ce soit. Non non c’est pas possible. Très bien, je suis en plein milieu de mon yaourt mais il a quand la même la bonté de me laisser 5 minutes pour finir. Bon j’avais quand même envie de prendre une photo et de me poser un peu, mais tant pis. Il a eu le don de mettre de mauvaise humeur ce p’tit gros. Faut croire qu’il y a des cons partout et dans toutes les langues.

Pas grave, je remonte en voiture et finit mon repas plus loin sur une aire bien moins sympathique que le port que j’avais trouvé. La route défile, je prends un second ferry, plus cher celui-ci. Toujours pas le choix de toute façon, il n’y a qu’une route pour aller à Bergen, ou alors il aurait fallu compter 3h en plus et faire un grand détour.

IMG_1807-2

IMG_1819-2

J’arrive à Bergen vers 15h et me rends directement à l’auberge (cette fois j’ai bien noté l’adresse à l’avance). Après avoir posé mes affaires dans la chambre je décide d’aller visiter le centre-ville. L’auberge se trouve sur les hauteurs de Bergen, je prends donc la voiture pour aller me garer plus près du centre.

IMG_1826-2

Il y a beaucoup de jeunes, j’ai l’impression que c’est une cité universitaire. Il n’y a pas forcément énormément de choses à voir, mais l’architecture est assez jolie. Beaucoup de petites ruelles avec des maisons en bois de différentes couleurs. On est dimanche, tout le monde se retrouve dans les parcs de la ville. Certains font même des barbecues en plein milieu. C’est pas en France qu’on verrait ça. Il y a aussi un peu street-art. Enfin, pas de quoi concurrencer un Bristol.

IMG_1835-2

IMG_1838-2

J’arrive sur le port, le coeur de la ville, avec ses ferries, express côtier et marché aux poissons.

IMG_1839-2

Visite du quartier de Bryggen, anciennement occupé par les Hanséates, des marchands aux alentours du XVe siècle. C’est très sympa, des minuscules ruelles tout en bois. C’est maintenant très touristique avec des boutiques de souvenirs et des restaurants. Mais cela reste sympa à voir. Ça sent bon le bois. On se croirait presque au temps des pirates et des vikings.

IMG_1848-2

Il est 17h, après un bon Coca bien frais à la terrasse d’un bar (pas donné le Coca) et je me met à la recherche d’un Sushi Shop pour le soir. J’en trouve un, parfait. 8 Maki California s’il vous plait. C’est un peu cher aussi, mais pas grave, faut bien se faire plaisir de temps en temps. Je me rendrai compte plus tard que c’était peut-être un peu léger.

Je retourne à l’auberge et rentre dans la chambre. J’y croise mon compagnon de chambrée. Tim, Canadien, originaire de Calgary. Il est en train de prévoir sa journée du lendemain. Il se trouve qu’on prévoit tous les deux de nous rendre au même endroit. Sauf que lui a prévu le bus. Ah mais moi j’ai une voiture si tu veux ! Après à peine 5 minutes, la décision est prise, on ira randonner tous les deux demain. On prévoit d’aller voir la « Trolltunga » (comprenez la Langue du Troll). 3h de route pour s’y rendre. 8h de marche aller-retour. Départ très tôt demain matin donc. Lui préfère camper dans le coin le soir, moi, ayant réserver la nuit dans la même auberge, je rentrerai sur Bergen.

Il est 21h, je finis d’écrire le blog, on va voir le couché de soleil magnifique au dessus de Bergen et au lit !

IMG_1863-2

Un commentaire pour “De Jørpeland à Bergen”

  • caligola · venerdì, 7 dicembre 2012, 12:11 amEra già politicamente morto col suo misero partito che ha preso meno voti anche di quello della Santanché.

Commenter